Les inventaires forestiers sont une base de connaissance précieuse pour les gestionnaires et les propriétaires forestiers. Tombé quelque peu en désuétude de par leur coût souvent élevés, de nouvelles méthodes sont néanmoins apparues qui améliorent leur précision et diminuent les frais engendrés. À l'instar d'autres branches de l'économie, le gestionnaire peu maintenant disposé de données lui indiquant non seulement l'état de ces peuplements mais également d'une quantité intéressante d'autres informations liée à la croissance, à la structure, au stade d'évolution, à la qualité, au rajeunissement, etc.

Lié à un système de cartographie (système d'information géographique ou SIG), le gestionnaire dispose alors d'un suivi complet du patrimoine qu'il gère. Il peut aussi inclure dans son suivi des individus spécifiques et rares afin de répondre rapidement à toute demande.

De même, le domaine des inventaires ne se limitent pas au boisement. Il peut en effet être intéressant de dresser ponctuellement un état des lieux de la desserte, des installations, des zones d'accueil, de protection ou de protection de la nature et du paysage. Une fois de plus, un lien avec la cartographie est évidemment un avantage évident pour le gestionnaire qui peut ainsi disposer d'une vue d'ensemble des diverses fonctions remplies par la forêt et en extraire les informations utiles à la gestion.

Différents types d'inventaires sont proposés par NATUCOM :

Cette liste n'est pas exhaustive et NATUCOM répond, dans la mesure du possible, à tous les besoins des gestionnaires et des propriétaires forestiers de manière personnalisée.

Il n'y a aucun article dans cette catégorie. Si des sous-catégories sont affichées sur cette page, elles peuvent contenir des articles.

© NATUCOM 2018